Le froid ne signifie pas qu’il faille se limiter au tapis de course tout l’hiver! En raison de la nouvelle technologie des vêtements de course d’hiver, le temps est révolu où les coureurs se promenaient à travers les séances d’entraînement de course d’hiver en plein air en portant beaucoup de vêtements lourds et inconfortables. Suivez ces conseils et vous serez en mesure de courir en toute sécurité et confortablement par temps froid.

Tête et cou : Que portez par temps froid

Les jours froids, vous perdrez 10 pour cent de votre chaleur par votre tête, il est donc important de la garder couverte. Vous voulez protéger votre peau du froid et du vent, mais aussi prévenir les engelures, les gerçures et les gerçures de la peau et des lèvres. Voici ce dont vous aurez besoin pour votre tête et votre cou :

  • Bonnet : Un bonnet en laine polaire ou en laine est parfait pour garder la tête au chaud pendant les séances de running hivernales. Vous pouvez facilement le glisser dans votre pantalon si vous avez l’impression de commencer à surchauffer.
  • Cou Gaiter ou Bandana : Souvent portée par les skieurs, une guêtre de cou peut être extrêmement précieuse par temps froid et venteux pour protéger votre cou et votre visage du froid. Vous pouvez le tirer vers le haut au-dessus de votre bouche pour réchauffer l’air que vous inspirez, ce qui est particulièrement utile lorsque vous commencez votre course. Certains coureurs portent un simple bandana sur la bouche dans le même but. Une autre alternative est un Buff, qui est un tube sans couture de tissu microfibre qui peut être porté de plusieurs façons, y compris comme cagoule.
  • Cagoule : La cagoule est un type de couvre-chef qui couvre toute votre tête, n’exposant que votre visage ou une partie de celui-ci, et parfois seulement vos yeux. Ils sont habituellement faits de laine et ne sont nécessaires que si la température ou le refroidissement éolien est inférieur à 10 F.
  • Protection de la peau et des lèvres : Le froid et le vent peuvent abîmer vos lèvres et faire craquer la peau exposée. Protégez vos lèvres avec du rouge à lèvres ou de la vaseline. Vous devriez porter un écran solaire car le soleil d’hiver et l’éblouissement de la neige peuvent vous donner des coups de soleil. Vous pouvez également utiliser la vaseline sur votre nez et vos joues (ou n’importe où ailleurs sur votre visage) pour prévenir les coups de vent et les gerçures.

Haut du corps : comment s’habiller quand il fait froid

La clé pour s’habiller pour la course d’hiver, surtout avec le haut du corps, c’est la superposition des couches. Non seulement les couches retiennent la chaleur corporelle, mais elles permettent aussi à la sueur de se déplacer à travers les couches de vêtements. L’humidité est évacuée de votre première couche vers vos couches extérieures et s’évapore ensuite. Voici un guide sur la façon de superposer sur le haut de votre corps :

  • Couche de base absorbante : La couche la plus proche de votre corps doit être faite d’un matériau synthétique, tel que DryFit, Thinsulate, Thermax, CoolMax, polypropylène ou soie. Cela évacuera la sueur de votre corps, vous gardant au sec et au chaud. Il est très important de s’assurer de ne pas porter de coton pour cette couche car une fois mouillée, vous resterez mouillée. Vous pouvez habituellement porter une couche de base à manches longues.
  • Couche isolante : Votre deuxième couche ou couche intermédiaire, qui est nécessaire par temps très froid, devrait être constitué d’un matériau isolant, comme un non-tissé. Cette couche doit continuer à évacuer l’humidité de la peau. Il devrait avoir l’équilibre parfait pour emprisonner un peu d’air afin de garder votre corps au chaud, tout en libérant suffisamment de vapeur ou de chaleur pour éviter la surchauffe. Certains tissus suggérés pour votre deuxième couche comprennent Akwatek, Dryline, Polartec, polaire polyester, micropolaire, Thermafleece et Thermax.
  • Couche extérieure imperméable et coupe-vent : Cette couche devrait vous protéger du vent et de l’humidité (pluie, grésil, neige), mais en même temps permettre à la chaleur et à l’humidité de s’échapper pour éviter la surchauffe et le refroidissement. C’est une bonne idée de porter une veste avec une fermeture éclair pour cette couche afin que vous puissiez régler votre température en la fermant de haut en bas. Les couches externes suggérées incluent ClimaFit, Gore-Tex, Microsuplex, nylon, Supplex et Windstopper. Vous pouvez généralement vous contenter d’une couche de base absorbante et d’une couche extérieure.
  • Gants/Mitaines : Vous pouvez perdre jusqu’à 30 pour cent de votre chaleur corporelle par vos extrémités, il est donc important de couvrir ces mains. Par temps froid, portez des gants qui évacuent l’humidité. Lorsqu’il fait extrêmement froid, les mitaines sont un meilleur choix parce que vos doigts partageront leur chaleur corporelle.

Bas du corps : quels vêtements pour du running en hiver

Vous devrez tenir compte de ce que vous portez sur vos jambes et vos pieds pour profiter de vos courses hivernales :

  • Collants/Pantalon de course : Vos jambes génèrent beaucoup de chaleur et vous n’avez donc pas besoin d’autant de couches sur le bas de votre corps. Vous pouvez habituellement porter seulement une paire de collants ou un pantalon de course en matière synthétique telle que Thermion, Thinsulate, Thermax, Coolmax, polypropylène et/ou soie. Si la température est extrêmement basse vous pouvez envisager deux couches sur la partie inférieure de votre corps : une couche de collants absorbants et une couche coupe-vent comme un pantalon de piste.
  • Chaussures : Vos pieds restent aussi assez chauds tant que vous les gardez en mouvement et au sec. Essayez d’éviter les flaques d’eau, la gadoue et la neige. Recherchez une chaussure de course avec le moins de mailles possible, car c’est là que l’eau s’infiltrera jusqu’à vos pieds. Si vous ne pouvez pas éviter de courir dans la neige, vous voudrez peut-être penser à acheter des chaussures de course de trail, qui sont quelque peu imperméables et vous donneront un peu plus de traction dans la neige.
  • Chaussettes : Ne portez jamais de chaussettes de coton (par temps froid ou chaud) lorsque vous courez parce qu’elles n’évacuent pas l’humidité, laissant vos pieds mouillés et sujets aux ampoules. Assurez-vous plutôt de porter une bonne paire de chaussettes à mèche faites de tissus comme l’acrylique, CoolMax ou la laine (en hiver). Les mélanges de laine modernes tels que SmartWool sont inaltérables et lavables et séchables à la machine. Si vous portez des chaussettes plus épaisses en hiver, vous devrez voir comment elles s’adaptent à vos chaussures de course. Il se peut que vous ayez besoin d’acheter une demi-taille plus grande ou d’obtenir un modèle plus large.

Si vous pensez courir à la nuit tombée, notamment en hiver avec ses journées courtes, assurez vous d’avoir lu notre article dédié au running quand il fait nuit.